La passion des macarons

Chef-macaron-bambichon

Sans m’en apercevoir, je suis tombée dans l’univers sucré et coloré des macarons

En effet, je n’ai jamais été vraiment attirée par les desserts trop sucrés (sauf peut être quelques incontournables… autour du chocolat par exemple happy037), mais, c’était sans compter la découverte des Macarons. Et là, tout a changé !

J’ai apprécié de plus en  plus ces délicieuses petites gourmandises avec leurs parfums originaux, subtils, pétillants et parfois surprenants.

J’ai très vite eu l’envie de me lancer dans leur confection. Aussi, un jour, j’ai poussé la porte de l’Atelier des Chefs à Bordeaux et j’ai suivi un cours. Cela m’a énormément plu. Je n’avais jamais assisté à un cours de cuisine et j’ai aimé cette nouvelle expérience (bien que j’aurais préféré qu’il y ait moins de monde à ce cours car je n’ai quasiment pas pris la spatule et le fouet en mains si je puis dire).

Avant de rentrer chez moi, un arrêt au rayon épicerie s’imposait pour acheter les indispensables : sucre glace, sucre en poudre, oeufs, poudre d’amande…. Une fois ces courses faites, il fallait que je mette tout de suite en application ce que je venais d’apprendre. J’ai mis mon plus beau tablier, pesé avec attention mes ingrédients et me suis mise à faire ma première fournée de macarons.

Oh, ils n’avaient rien de parfait mais n’étaient pas si mal après tout.

Le joli macaron se mérite et il ne faut pas s’avouer vaincue si les premiers résultats ne sont pas à la hauteur de vos espérances. De beaux macarons, bien lisses, bien réguliers et bien, c’est avec la pratique qu’on les obtient.

Bref, l’aventure commençait… sous le regard bienveillant et intéressé de Bambichon ! Emreinte2

Depuis, j’ai fait des centaines et des centaines de macarons, de toutes les couleurs et mon geste est, à chaque fournée, plus précis encore.

J’aime garnir mes macarons de simples ganaches au chocolat que je laisse cristalliser à température ambiante, mais ma préférence est la ganache montée qui apporte une légèreté et un moelleux incomparables !

Les seuls macarons auxquels je ne me suis pas encore attaquée sont les macarons salés… mais ça ne saurait tarder puisque je viens d’acheter un livre « Délicieux Macarons Salés » de Christophe Felder.

Bref, l’aventure continue…

Emreinte2

bambichon macarons
facebookfacebook